Agé de 87 ans et retiré en France, cet ancien consul de Belgique à Casablanca devrait en toute logique se satisfaire d'une...

Agé de 87 ans et retiré en France, cet ancien consul de Belgique à Casablanca devrait en toute logique se satisfaire d'une peine modérée, prononcée en son absence. Et refermer un chapitre représentant trente années de sa vie. Lors du procès, la substitute du parquet fédéral, Kathleen Grosjean, avait requis une peine de cinq ans de prison avec sursis contre un homme qui " a bafoué toutes les valeurs ". Son avocat Laurent Kennes (photo) a, lui, affirmé que son client avait agi " par motivation politique ". Ou comment justifier le fait d'être le premier Belge jugé pour espionnage depuis des lustres. J. Ba.