L'épreuve d'histoire du CESS (certificat d'enseignement secondaire supérieur) est maintenue ce vendredi. L'administration de l'enseignement et le cabinet de la ministre de l'Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Martine Schyns, ont été sollicités à plusieurs reprises jeudi soir à la suite de rumeurs d'annulation de l'épreuve. La ministre a apporté un démenti et conseillé aux élèves de préparer sereinement les épreuves, "loin des réseaux sociaux".

C'est un document de synthèse réalisé par un enseignant qui a suscité les rumeurs d'annulation. "Il est tout à fait normal que des documents de synthèse ou autres documents de travail soient produits par des enseignants. Il ne s'agit en rien de l'épreuve elle-même. Il est dès lors important de rappeler que les épreuves se dérouleront normalement dans les jours à venir. L'épreuve d'histoire du CESS, qui doit se tenir ce vendredi 14 juin, est donc bien maintenue", souligne le cabinet de la ministre.