Une aubaine que n'a pas pu rater le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, professionnel de la géopolitique et amateur de ballon rond. Après avoir, le matin, offert un ballon dédicacé par les Diables Rouges à l'émir, celui-ci lui a rendu la pareille en l'invitant à assister à l'affiche du soir dans la loge présidentielle du Parc des Princes, à Paris.

C'est ainsi que les followers du ministre sur les réseaux sociaux ont pu le voir congratuler David Beckham et Bella Hadid avec son ami Nicolas Sarkozy, lui aussi hôte de l'émir. Le Vif/L'Express ne pourra pas en savoir plus sur un déplacement qualifié de " strictement privé " (comme le jet de l'émir) par le porte-parole du ministre des Affaires étrangères. Comme si l'invitation d'un chef d'Etat arabe accusé de favoriser le communautarisme à Bruxelles à un chef de la diplomatie belge qui n'a de cesse de dénoncer le communautarisme à Bruxelles n'était qu'une soirée entre potes.

Une aubaine que n'a pas pu rater le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, professionnel de la géopolitique et amateur de ballon rond. Après avoir, le matin, offert un ballon dédicacé par les Diables Rouges à l'émir, celui-ci lui a rendu la pareille en l'invitant à assister à l'affiche du soir dans la loge présidentielle du Parc des Princes, à Paris. C'est ainsi que les followers du ministre sur les réseaux sociaux ont pu le voir congratuler David Beckham et Bella Hadid avec son ami Nicolas Sarkozy, lui aussi hôte de l'émir. Le Vif/L'Express ne pourra pas en savoir plus sur un déplacement qualifié de " strictement privé " (comme le jet de l'émir) par le porte-parole du ministre des Affaires étrangères. Comme si l'invitation d'un chef d'Etat arabe accusé de favoriser le communautarisme à Bruxelles à un chef de la diplomatie belge qui n'a de cesse de dénoncer le communautarisme à Bruxelles n'était qu'une soirée entre potes.