Cette limitation du nombre de bandes de circulation de l'E40 en provenance de Liège et du Brabant flamand, à l'entrée de Bruxelles, avait été annoncée précédemment, mais le projet était mis attente. En cause? Plusieurs chantiers en cours à Bruxelles, dont celui de tunnel Reyers, qui compliquaient déjà pas mal le quotidien des navetteurs automobilistes se rendant dans la capitale.

Dès lundi prochain, le tronçon de la E40 compris entre le pont des Communautés, à Evere, et l'entrée du tunnel Cortenbergh, sera réduit d'une bande de circulation en rentrant vers Bruxelles.

Cette mesure vise à améliorer la qualité de l'air et de vie des habitants des communes où transitent de nombreuses voitures.

"Suite aux travaux, les trois tunnels de la E40 en direction de Montgomery, du centre et de Meiser ont été réduits, chacun, à une seule bande. Tandis qu'une quatrième voie donne accès au site de Reyers et de la rue Colonel Bourg. L'effet d'entonnoir est ainsi atténué. "L'air sera plus sain et le flux de trafic amélioré. Plus on s'approchera du centre-ville, plus il faudra ralentir, mais la circulation sera mieux régulée", a déclaré Mathias Dobbels, porte-parole de Pascal Smet.

A terme, l'objectif visera à transformer la fin de l'autoroute en boulevard urbain limité à 50 ou 80 km/h. En parallèle, une infrastructure élargie est envisagée pour les cyclistes.

Cette limitation du nombre de bandes de circulation de l'E40 en provenance de Liège et du Brabant flamand, à l'entrée de Bruxelles, avait été annoncée précédemment, mais le projet était mis attente. En cause? Plusieurs chantiers en cours à Bruxelles, dont celui de tunnel Reyers, qui compliquaient déjà pas mal le quotidien des navetteurs automobilistes se rendant dans la capitale. Dès lundi prochain, le tronçon de la E40 compris entre le pont des Communautés, à Evere, et l'entrée du tunnel Cortenbergh, sera réduit d'une bande de circulation en rentrant vers Bruxelles. Cette mesure vise à améliorer la qualité de l'air et de vie des habitants des communes où transitent de nombreuses voitures. "Suite aux travaux, les trois tunnels de la E40 en direction de Montgomery, du centre et de Meiser ont été réduits, chacun, à une seule bande. Tandis qu'une quatrième voie donne accès au site de Reyers et de la rue Colonel Bourg. L'effet d'entonnoir est ainsi atténué. "L'air sera plus sain et le flux de trafic amélioré. Plus on s'approchera du centre-ville, plus il faudra ralentir, mais la circulation sera mieux régulée", a déclaré Mathias Dobbels, porte-parole de Pascal Smet. A terme, l'objectif visera à transformer la fin de l'autoroute en boulevard urbain limité à 50 ou 80 km/h. En parallèle, une infrastructure élargie est envisagée pour les cyclistes.