"On le voit aujourd'hui, l'irruption de l'antisémitisme sur la scène publique, convoqué pour mieux légitimer des protestations populaires, engendre des situations d'abaissement national impressionnantes où l'on n'hésite plus à remettre en cause les faits acquis à l'histoire." En une phrase, l'historien Vincent Duclert, dans Premiers combats (1), met en garde contre ...

"On le voit aujourd'hui, l'irruption de l'antisémitisme sur la scène publique, convoqué pour mieux légitimer des protestations populaires, engendre des situations d'abaissement national impressionnantes où l'on n'hésite plus à remettre en cause les faits acquis à l'histoire." En une phrase, l'historien Vincent Duclert, dans Premiers combats (1), met en garde contre deux expressions de l'antisémitisme contemporain en France: son recours lors de mouvements de contestation "sociétale" (la Manif pour tous, les gilets jaunes ou, plus récemment, y compris en Belgique, l'opposition au vaccin ou au pass sanitaire) et la minimisation par le candidat à l'élection présidentielle Eric Zemmour du rôle du régime de Vichy dans la déportation des juifs. "Exploitant les libertés démocratiques pour mieux les asservir à sa cause, l'antisémitisme moderne fait passer la haine des juifs d'une tradition antijudaïque à une doctrine de masse, inscrite dans la modernité, la pensée et la politique. Elle devient de fait beaucoup plus difficile et périlleuse à combattre", analyse celui qui présida la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsis. Pour, malgré tout, arriver à endiguer l'antisémitisme au moment où s'en va la génération qui a subi "la solution finale de la question juive", Vincent Duclert invite à se remémorer les actes de ceux qui, à la fin du XIXe siècle, se sont courageusement élevés contre le fléau dans le cadre de l'affaire Dreyfus, les Bernard Lazare, Gabriel Monod, Georges Clémenceau, Lucien Herr, Emile Boutroux, Célestin Bouglé... et, bien sûr, Emile Zola. Un rappel utile sachant que, selon l'auteur, "l'antisémitisme annonce l'effondrement des sociétés démocratiques".