Trois lettres qui devraient représenter un espoir pour ceux qui font l'objet d'une mesure d'enfermement. CPT. Le Comité européen pour la prévention de la torture : un machin qui ne sert pas à grand-chose ? Ou bien cet organe du Conseil de l'Europe a-t-il, depuis trente ans, une vraie influence sur les conditions de détention dans les 47 Etats membres ? Philippe Mary, criminologue (ULB) et membre du CPT pour la Belgique, organise un colloque sur la question (1). Il s'exprime, ici, en tant qu'académique.
...