L'aéroport de Bruxelles comme vous ne l'avez jamais vu (en images)

Il y a des airs de No man's land, à Brussels Airport. Les avions sont cloués au sol, les terminaux déserts, les commerces tous (ou presque) fermés. Sur les 600 vols quotidiens en temps normal, on ne compte plus qu'une quinzaine d'avions passagers par jour. L'activité actuelle majeure se résumant au cargo. En attendant, l'aéroport se prépare déjà à une reprise progressive des activités. Avec, forcément, de nouvelles mesures sanitaires mises en place. Voici, en images, un aperçu du "nouveau" Zaventem.

L'aéroport de Bruxelles comme vous ne l'avez jamais vu (en images)
© Le Vif

Brussels Airport © Le Vif

Vous en verrez tous les 10 mètres: des distributeurs de gel hydroalcoolique sont à disposition des passagers. Pour rappel, le port du masque est obligatoire dans l'aéroport. Le personnel en distribue au besoin.

Brussels Airport © Le Vif

Certains commerces mettent aussi en place leur propre distributeur de gel hydroalcoolique.

Brussels Airport © Le Vif

Le hall des départs, complètement vide.

Brussels Airport © Le Vif

Le hall des départs, complètement vide.

brussels airport © Le Vif

Seulement deux établissements Horeca sont ouverts dans l'entièreté de l'aéroport.

Brussels Airport © Le Vif

Seulement deux établissements Horeca sont ouverts dans l'entièreté de l'aéroport.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

Sur les sièges, on vous rappelle les bonnes pratiques.

Brussels Airport © Le Vif

Sur les sièges, on vous rappelle les bonnes pratiques.

Brussels Airport © Le Vif

Sur les sièges, on vous rappelle les bonnes pratiques.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

Le hall des arrivées, lui aussi désert.

Brussels Airport © Le Vif

.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

Pas de piano pour patienter.

Brussels Airport © Le Vif

.

Brussels Airport © Le Vif

Le tableau des "départs".

Brussels Airport © Le Vif

Le tableau des "départs".

Brussels Airport © Le Vif

Les bonnes pratiques sont affichées dans tout l'aéroport.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

La sensation étrange de se balader dans un terminal désert.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.

Brussels Airport © Le Vif

Sur la piste, tout est à l'arrêt ou presque. L'activité cargo et une quinzaine de vols passagers par jour entretiennent un semblant de vie.