L'urgence sociale est la première priorité du gouvernement pour la prochaine législature: "Nous voulons apporter une solution à 15.000 Bruxellois qui sont en attente d'un logement social", a déclaré Rudi Vervoort.

L'objectif en matière climatique de la Région Bruxelles-Capitale est d'être neutre en carbone pour 2050. Un objectif que le gouvernement souhaite atteindre notamment à travers la densification des axes cyclables ou encore un vaste plan d'isolation des logements. Bruxelles zéro carbone en 2050 : "Cela demandera des efforts, Pas seulement du ou de la ministre de l'environnement, mais de tous les ministres", avertit Elke Van den Brandt.

L'organisation environnementale Greenpeace reconnaît des "éléments positifs" pour le climat dans l'accord de gouvernement bruxellois -dont elle veut faire un exemple pour les autres entités- mais elle estime que la ville mérite une politique plus ambitieuse.

"Cet accord de coalition offre des opportunités pour une politique climatique juste et ambitieuse", a commenté la porte-parole de Greenpeace, Juliette Boulet. "Ce gouvernement bruxellois est le premier gouvernement de notre pays à viser une neutralité climatique d'ici 2050. Il s'agit d'un premier pas important. Compte tenu de l'urgence climatique, nous attendons des futurs gouvernements fédéral, flamand et wallon qu'ils suivent cet exemple."

Les six partis n'ont pas encoré dévoilé le nom des ministres à attribuer et la répartition précise de leurs compétences. Rudi Vervoort est assuré de conserver son poste de Ministre-président et côté néerlandophone. Il prêtera serment jeudi devant le Roi. On connaît également les deux prochains ministres : Elke Van den Brandt (Groen) et Sven Gatz (Open VLD).

Le roi recevra Rudi Vervoort en audience le jeudi 18 juillet pour sa prestation de serment en tant que Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, en présence du Premier ministre, a annoncé le Palais par voie de communiqué.

L'urgence sociale est la première priorité du gouvernement pour la prochaine législature: "Nous voulons apporter une solution à 15.000 Bruxellois qui sont en attente d'un logement social", a déclaré Rudi Vervoort.L'objectif en matière climatique de la Région Bruxelles-Capitale est d'être neutre en carbone pour 2050. Un objectif que le gouvernement souhaite atteindre notamment à travers la densification des axes cyclables ou encore un vaste plan d'isolation des logements. Bruxelles zéro carbone en 2050 : "Cela demandera des efforts, Pas seulement du ou de la ministre de l'environnement, mais de tous les ministres", avertit Elke Van den Brandt.L'organisation environnementale Greenpeace reconnaît des "éléments positifs" pour le climat dans l'accord de gouvernement bruxellois -dont elle veut faire un exemple pour les autres entités- mais elle estime que la ville mérite une politique plus ambitieuse."Cet accord de coalition offre des opportunités pour une politique climatique juste et ambitieuse", a commenté la porte-parole de Greenpeace, Juliette Boulet. "Ce gouvernement bruxellois est le premier gouvernement de notre pays à viser une neutralité climatique d'ici 2050. Il s'agit d'un premier pas important. Compte tenu de l'urgence climatique, nous attendons des futurs gouvernements fédéral, flamand et wallon qu'ils suivent cet exemple." Les six partis n'ont pas encoré dévoilé le nom des ministres à attribuer et la répartition précise de leurs compétences. Rudi Vervoort est assuré de conserver son poste de Ministre-président et côté néerlandophone. Il prêtera serment jeudi devant le Roi. On connaît également les deux prochains ministres : Elke Van den Brandt (Groen) et Sven Gatz (Open VLD).Le roi recevra Rudi Vervoort en audience le jeudi 18 juillet pour sa prestation de serment en tant que Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, en présence du Premier ministre, a annoncé le Palais par voie de communiqué.