A un colloque sur le libre-échange, samedi 3 décembre au Palais des académies, le libéral flamand a conseillé à l'auditoire d...

A un colloque sur le libre-échange, samedi 3 décembre au Palais des académies, le libéral flamand a conseillé à l'auditoire de bien vite postuler dans les fameux tribunaux d'arbitrage que devrait instituer le Ceta. Les conditions, dit-il, y sont idéales. Et les exigences pas trop nombreuses : "C'est un mandat de cinq ans, renouvelable une fois, bien payé car aligné sur les conditions des juges à la Cour européenne de justice. Et puis, surtout, ils n'auront rien à faire, parce que les conflits n'iront jamais jusque-là..." Présentés comme ça, en effet, les sièges à pourvoir ne devraient pas manquer de candidats motivés.