"Je n'aurais pas dit ce qu'il a dit, car il donne l'impression de ne pas aimer les Chinois, les homosexuels, les Wallons et d'autres. Un commissaire ne peut tenir de propos pareils. Je lui ai dit qu'il doit s'excuser auprès de ceux qui ont pu se sentir visés', explique le Luxembourgeois.

Une lettre d'excuses du commissaire Oettinger a suivi en fin de semaine. "Les commissaires devraient s'en tenir dans leurs propos publics aux problèmes qui touchent à leur portefeuille, et ne pas donner libre cours à toutes sortes d'inspirations hasardeuses. Je le lui ai signalé", affirme encore le président de la Commission europénne.

"Je n'aurais pas dit ce qu'il a dit, car il donne l'impression de ne pas aimer les Chinois, les homosexuels, les Wallons et d'autres. Un commissaire ne peut tenir de propos pareils. Je lui ai dit qu'il doit s'excuser auprès de ceux qui ont pu se sentir visés', explique le Luxembourgeois. Une lettre d'excuses du commissaire Oettinger a suivi en fin de semaine. "Les commissaires devraient s'en tenir dans leurs propos publics aux problèmes qui touchent à leur portefeuille, et ne pas donner libre cours à toutes sortes d'inspirations hasardeuses. Je le lui ai signalé", affirme encore le président de la Commission europénne.