"Si ça ne se passe vraiment pas bien, j'en tirerai des conclusions", promet M. Crombez. "Rassurez-vous, je ne vais pas m'accrocher à mon siège", assure-t-il en refusant toutefois d'assortir des objectifs chiffrés à ses déclarations.

Le sp.a dispose actuellement de bourgmestres dans plusieurs villes - Gand, Bruges, Louvain, Ostende, Vilvorde et Lommel -, mais n'est toutefois pas sûr de pouvoir les conserver après le scrutin d'octobre prochain.

Certaines villes gérées par les socialistes sont apparues négativement dans l'actualité ces derniers temps. Dans la cité des Comtes, Tom Balthazar, souvent présenté comme le successeur de Daniel Termont, a dû démissionner dans le cadre de l'affaire Publifin.

Le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven, a quant a été contraint de mettre cet été son échevine Anick Berghmans sur le côté après qu'elle eut été interpellée dans une affaire d'attaque de distributeur automatique de billets.

"L'ambition est de pouvoir continuer à prendre soin des villes que nous administrons pour l'instant, et de préférence de quelques autres en plus", affirme M. Crombez dans son interview. "Si cela ne fonctionne pas, alors nous avons un problème".

"Si ça ne se passe vraiment pas bien, j'en tirerai des conclusions", promet M. Crombez. "Rassurez-vous, je ne vais pas m'accrocher à mon siège", assure-t-il en refusant toutefois d'assortir des objectifs chiffrés à ses déclarations. Le sp.a dispose actuellement de bourgmestres dans plusieurs villes - Gand, Bruges, Louvain, Ostende, Vilvorde et Lommel -, mais n'est toutefois pas sûr de pouvoir les conserver après le scrutin d'octobre prochain. Certaines villes gérées par les socialistes sont apparues négativement dans l'actualité ces derniers temps. Dans la cité des Comtes, Tom Balthazar, souvent présenté comme le successeur de Daniel Termont, a dû démissionner dans le cadre de l'affaire Publifin. Le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven, a quant a été contraint de mettre cet été son échevine Anick Berghmans sur le côté après qu'elle eut été interpellée dans une affaire d'attaque de distributeur automatique de billets. "L'ambition est de pouvoir continuer à prendre soin des villes que nous administrons pour l'instant, et de préférence de quelques autres en plus", affirme M. Crombez dans son interview. "Si cela ne fonctionne pas, alors nous avons un problème".