Selon les sondages, le combat pour la maison communale ostendaise opposera Johan Vande Lanotte à Bart Tommelein. "L'un gagnera, l'autre pas. Si je perds, je ne serai pas le beau-fils d'un autre bourgmestre. Je ferai autre chose", a assuré l'ancien vice-Premier ministre et ancien président du sp.a.

Durant la législature actuelle, Johan Vande Lanotte a dirigé Ostende en coalition avec le CD&V et l'Open Vld de Bart Tommelein. Ce lundi, ce dernier a confirmé qu'il restera ministre flamand jusqu'aux élections de mai prochain. "Mais une chose est certaine: si les électeurs m'accordent leur confiance pour que je devienne bourgmestre, je quitterai le gouvernement en 2019 et serai bourgmestre effectif" d'Ostende, a-t-il indiqué.

Selon les sondages, le combat pour la maison communale ostendaise opposera Johan Vande Lanotte à Bart Tommelein. "L'un gagnera, l'autre pas. Si je perds, je ne serai pas le beau-fils d'un autre bourgmestre. Je ferai autre chose", a assuré l'ancien vice-Premier ministre et ancien président du sp.a. Durant la législature actuelle, Johan Vande Lanotte a dirigé Ostende en coalition avec le CD&V et l'Open Vld de Bart Tommelein. Ce lundi, ce dernier a confirmé qu'il restera ministre flamand jusqu'aux élections de mai prochain. "Mais une chose est certaine: si les électeurs m'accordent leur confiance pour que je devienne bourgmestre, je quitterai le gouvernement en 2019 et serai bourgmestre effectif" d'Ostende, a-t-il indiqué.