Pour Joachim Lafosse, c'est bien plus qu'un sport. C'est une philosophie de vie. Le réalisateur, auteur de huit longs métrages - dont le dernier né, Continuer, vient d'être présenté à Venise - reconnaît sans pudeur que la simple évocation de sa relation au tennis le reconnecte avec son enfance. " Quand j'étais enfant, j'ai vraiment rêvé de devenir champion de tennis, sourit-il. Mais je n'avais pas du tout le talent pour y parvenir. J'ai été classé, oui, mais je préfère qu'on ne mentionne pas mon classement. Ça vous donne une idée du niveau... Toutefois, il m'est arrivé, et mes entraîneurs pourraient en témoigner, de battre des adversaires très doués ! Mais en matchs d'entraînement... Lors des compétitions, je perdais complètement mes moyens. "
...