Joëlle Milquet, ministre de l'Intérieur, présentera vendredi prochain au conseil des ministres son projet de loi visant à interdire les organisations extrémistes, a-t-elle annoncé vendredi soir.

"J'espère le faire adopter le 22 juin ou la semaine suivante", a-t-elle affirmé à l'agence Belga, répétant des propos tenus à l'issue de la rencontre, entre le gouvernement fédéral et les bourgmestres des quinze plus grandes villes du pays, pour étudier les mesures à prendre en vue d'améliorer la sécurité publique, après une série de troubles survenus à Bruxelles.

Selon Joëlle Milquet (cdH), ce nouveau cadre légal doit permettre à l'avenir d'interdire les associations radicales et de bloquer des sites Internet faisant l'apologie de la violence et de la haine. Elle avait annoncé la mise en chantier de ce texte à la suite des incidents causés à Molenbeek par le mouvement islamiste radical Sharia4Belgium et les appels à la haine qu'il avait lancés.

LeVif.be, avec Belga

Joëlle Milquet, ministre de l'Intérieur, présentera vendredi prochain au conseil des ministres son projet de loi visant à interdire les organisations extrémistes, a-t-elle annoncé vendredi soir."J'espère le faire adopter le 22 juin ou la semaine suivante", a-t-elle affirmé à l'agence Belga, répétant des propos tenus à l'issue de la rencontre, entre le gouvernement fédéral et les bourgmestres des quinze plus grandes villes du pays, pour étudier les mesures à prendre en vue d'améliorer la sécurité publique, après une série de troubles survenus à Bruxelles.Selon Joëlle Milquet (cdH), ce nouveau cadre légal doit permettre à l'avenir d'interdire les associations radicales et de bloquer des sites Internet faisant l'apologie de la violence et de la haine. Elle avait annoncé la mise en chantier de ce texte à la suite des incidents causés à Molenbeek par le mouvement islamiste radical Sharia4Belgium et les appels à la haine qu'il avait lancés.LeVif.be, avec Belga