Les intempéries de mardi après-midi ont frappé l'entité de Binche où quelques rues ont été inondées, essentiellement dans la commune de Waudrez et dans le bas de Binche, dans le quartier du Pont-Martine et de l'Académie, ont indiqué les autorités binchoises. Une famille a dû être relogée par le CPAS à la suite de l'effondrement d'un plafond dans son habitation à Péronnes. Le service des travaux a nettoyé très tard les voiries les plus impactées. Les opérations de nettoyage reprendront mercredi matin. La police et les pompiers ont, par ailleurs, aidé les victimes des intempéries un peu partout dans l'entité.

Dour

Les eaux se sont chargées de terre provenant des champs environnants et des coulées de boue ont été déversées dans certains quartiers de Dour ainsi que les villages de Blaugies et Wihéries. Les pompiers ont mis tout en oeuvre pour nettoyer les zones concernées.

Le bourgmestre a toutefois indiqué que le plan communal d'urgence enclenché mardi soir était maintenu, à cause de la menace de nouvelles chutes de pluie. "La commune de Dour introduira un dossier auprès des services du gouverneur du Hainaut pour faire reconnaître les intempéries comme catastrophe naturelle", a encore précisé Vincent Loiseau. Il convient de récolter le plus rapidement possible les coordonnées des personnes sinistrées de même que les dossiers notamment photographiques des conséquences des intempéries. Ces personnes peuvent contacter la cellule de gestion administrative de la commune aux numéros suivants: 065/76.18.22 et 065/76.18.77. Des toutes-boîtes seront aussi distribués.

Les intempéries de mardi après-midi ont frappé l'entité de Binche où quelques rues ont été inondées, essentiellement dans la commune de Waudrez et dans le bas de Binche, dans le quartier du Pont-Martine et de l'Académie, ont indiqué les autorités binchoises. Une famille a dû être relogée par le CPAS à la suite de l'effondrement d'un plafond dans son habitation à Péronnes. Le service des travaux a nettoyé très tard les voiries les plus impactées. Les opérations de nettoyage reprendront mercredi matin. La police et les pompiers ont, par ailleurs, aidé les victimes des intempéries un peu partout dans l'entité.DourLes eaux se sont chargées de terre provenant des champs environnants et des coulées de boue ont été déversées dans certains quartiers de Dour ainsi que les villages de Blaugies et Wihéries. Les pompiers ont mis tout en oeuvre pour nettoyer les zones concernées. Le bourgmestre a toutefois indiqué que le plan communal d'urgence enclenché mardi soir était maintenu, à cause de la menace de nouvelles chutes de pluie. "La commune de Dour introduira un dossier auprès des services du gouverneur du Hainaut pour faire reconnaître les intempéries comme catastrophe naturelle", a encore précisé Vincent Loiseau. Il convient de récolter le plus rapidement possible les coordonnées des personnes sinistrées de même que les dossiers notamment photographiques des conséquences des intempéries. Ces personnes peuvent contacter la cellule de gestion administrative de la commune aux numéros suivants: 065/76.18.22 et 065/76.18.77. Des toutes-boîtes seront aussi distribués.