"La vague de solidarité après les inondations en Wallonie fait chaud au coeur et l'investissement des services de secours est prodigieux. Mais les habitants qui ont été touchés demeurent en grande difficulté notamment en raison d'une approche défaillante de la situation de crise aux niveaux fédéral et régional", a expliqué le chef de groupe nationaliste, Peter De Roover. "Il est grand temps que le gouvernement fédéral et le parlement se penchent sur ces questions", a-t-il ajouté.

Plusieurs partis francophones ont déjà proposé la mise sur pied d'une commission d'enquête au parlement wallon. Les Verts estiment qu'une telle commission pourrait aussi réunir le parlement régional et la Chambre. Parmi les sujets qu'ils voudraient investiguer figure la réforme de la protection civile menée par le précédent ministre de l'Intérieur, Jan Jambon.

"La vague de solidarité après les inondations en Wallonie fait chaud au coeur et l'investissement des services de secours est prodigieux. Mais les habitants qui ont été touchés demeurent en grande difficulté notamment en raison d'une approche défaillante de la situation de crise aux niveaux fédéral et régional", a expliqué le chef de groupe nationaliste, Peter De Roover. "Il est grand temps que le gouvernement fédéral et le parlement se penchent sur ces questions", a-t-il ajouté.Plusieurs partis francophones ont déjà proposé la mise sur pied d'une commission d'enquête au parlement wallon. Les Verts estiment qu'une telle commission pourrait aussi réunir le parlement régional et la Chambre. Parmi les sujets qu'ils voudraient investiguer figure la réforme de la protection civile menée par le précédent ministre de l'Intérieur, Jan Jambon.