Un incendie s'est déclaré vendredi dans la réserve naturelle et le domaine militaire du Groot Schietveld à Brecht (Anvers), lors d'un exercice de tir du 11 Bataillon Génie. Une soixantaine de pompiers aidés de deux patrouilles de la Défense ont combattu plusieurs heures contre les flammes. Certains points sont encore parfois difficiles à atteindre, mais l'incendie ne s'est pas propagé. L'étendue exacte des dégâts ne sera probablement connue que dans les prochains jours. Le maire de Brecht, Sven Deckers (N-VA), a déclaré dans De Morgen que 1 000 ha de réserve naturelle ont été perdus au lieu des 500 ha annoncés précédemment. En raison de la sécheresse et du type de végétation, le feu a rapidement pris des proportions énormes.

"L'herbe de cette lande de couleur pourpre meurt en hiver et ce qui reste est une matière sèche comme de l'os", explique Jeroen Denaeghel de l'Agence pour la nature et les forêts. "C'est beaucoup plus inflammable que la nouvelle végétation de bruyère qui va bientôt pousser". Nature et Forêt estime que la végétation de la lande va se rétablir. Mais le feu est particulièrement problématique pour les oiseaux qui nichent au sol et pour les reptiles tels que les serpents. Des oiseaux tels que le vanneau huppé sont en pleine saison de reproduction, de nombreuses nichées auront été perdues", déclare M. Denaeghel.

Belga
© Belga

Le juge d'instruction a désigné samedi un expert pour enquêter sur la cause de l'incendie.

Le camion de pompiers de la Défense était absent lors de l'exercice

Le camion de pompiers normalement présent au domaine militaire de Brecht est en réparation, indique samedi la Défense, confirmant une information de Gazet van Antwerpen et de la VRT. L'armée ajoute cependant que l'exercice qui a causé l'incendie vendredi ne nécessite pas la présence de ce camion. Il s'agit d'une "circonstance malheureuse", a indiqué une source anonyme proche du commandement de l'armée au quotidien Gazet van Antwerpen. "Ce véhicule aurait pu fournir la première intervention rapide." Mais ce n'est pas tout à fait exact, selon la Défense. Les exercices de vendredi ont été effectués avec un calibre de 5,56 mm et, d'un point de vue organisationnel, tout était en ordre, détaille-t-elle. Le camion de pompiers est nécessaire lors de l'utilisation d'armes et de munitions de calibre 12,7 mm et plus. La VRT ajoute par ailleurs que les militaires qui savent travailler avec le camion de pompiers sont déjà à la retraite depuis cinq ans. La Défense précise cependant que d'autres personnes sont capables d'utiliser ce véhicule.

Visite de la ministre

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), s'est rendue samedi au domaine militaire Groot Schietveld, dans la commune de Brecht (Anvers), où un important incendie s'est déclaré vendredi lors d'un exercice de tir. Elle considère que la Défense "manque d'équipement et de personnel pour soutenir à 100% ses propres exercices et opérations".

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder, Belga
La ministre de la Défense Ludivine Dedonder © Belga

La ministre a remercié les services de secours ainsi que les autorités communales et provinciales pour leur travail face à l'incendie, qui a ravagé plus de 500 hectares sur le domaine. Elle a par ailleurs salué l'aide de l'armée de l'air néerlandaise qui a déployé deux hélicoptères de lutte contre les incendies Chinook. "Cette action démontre l'excellente relation de collaboration avec notre voisin."

Belga
© Belga

Ludivine Dedonder indique que l'enquête en cours devra révéler la cause de l'incendie mais aussi "les leçons à tirer" pour éviter une telle catastrophe à l'avenir. Elle souligne néanmoins le manque de personnel auquel est confrontée la Défense aujourd'hui. "Si des investissements ont été faits dans le matériel destiné aux opérations à l'étranger, le personnel a, quant à lui, occupé la dernière place des priorités. Dès mon entrée en fonction, j'ai précisé que le personnel et le recrutement passent avant tout et ce, afin de pouvoir redonner un avenir à la Défense. Nous sommes sur la bonne voie, mais malheureusement, ce problème structurel ne peut être résolu en quelques semaines ou quelques mois."

Le gouverneur d'Anvers décrète l'interdiction de fumer dans les réserves naturelles

Le gouverneur de la province d'Anvers, Cathy Berx, a décrété l'interdiction absolue de fumer dans les réserves naturelles et les forêts de la province d'Anvers, avec effet immédiat. Dès ce jour, il est même interdit d'allumer un feu (de camp) dans toute la zone. L'Agence Nature et Forêts (Agentschap voor Natuur en Bos) du gouvernement flamand a, par ailleurs, émis un code orange pour la province d'Anvers. Le code orange signifie que le danger d'incendie est élevé. "L'incendie du Groot Schietveld à Brecht montre que la nature est très sèche et que le feu peut se propager rapidement. Soyez donc extrêmement vigilants et attentifs aux incendies dans la nature, et à tout ce qui peut provoquer ces sinistres", a déclaré le gouverneur

Un incendie s'est déclaré vendredi dans la réserve naturelle et le domaine militaire du Groot Schietveld à Brecht (Anvers), lors d'un exercice de tir du 11 Bataillon Génie. Une soixantaine de pompiers aidés de deux patrouilles de la Défense ont combattu plusieurs heures contre les flammes. Certains points sont encore parfois difficiles à atteindre, mais l'incendie ne s'est pas propagé. L'étendue exacte des dégâts ne sera probablement connue que dans les prochains jours. Le maire de Brecht, Sven Deckers (N-VA), a déclaré dans De Morgen que 1 000 ha de réserve naturelle ont été perdus au lieu des 500 ha annoncés précédemment. En raison de la sécheresse et du type de végétation, le feu a rapidement pris des proportions énormes."L'herbe de cette lande de couleur pourpre meurt en hiver et ce qui reste est une matière sèche comme de l'os", explique Jeroen Denaeghel de l'Agence pour la nature et les forêts. "C'est beaucoup plus inflammable que la nouvelle végétation de bruyère qui va bientôt pousser". Nature et Forêt estime que la végétation de la lande va se rétablir. Mais le feu est particulièrement problématique pour les oiseaux qui nichent au sol et pour les reptiles tels que les serpents. Des oiseaux tels que le vanneau huppé sont en pleine saison de reproduction, de nombreuses nichées auront été perdues", déclare M. Denaeghel.Le juge d'instruction a désigné samedi un expert pour enquêter sur la cause de l'incendie.Le camion de pompiers normalement présent au domaine militaire de Brecht est en réparation, indique samedi la Défense, confirmant une information de Gazet van Antwerpen et de la VRT. L'armée ajoute cependant que l'exercice qui a causé l'incendie vendredi ne nécessite pas la présence de ce camion. Il s'agit d'une "circonstance malheureuse", a indiqué une source anonyme proche du commandement de l'armée au quotidien Gazet van Antwerpen. "Ce véhicule aurait pu fournir la première intervention rapide." Mais ce n'est pas tout à fait exact, selon la Défense. Les exercices de vendredi ont été effectués avec un calibre de 5,56 mm et, d'un point de vue organisationnel, tout était en ordre, détaille-t-elle. Le camion de pompiers est nécessaire lors de l'utilisation d'armes et de munitions de calibre 12,7 mm et plus. La VRT ajoute par ailleurs que les militaires qui savent travailler avec le camion de pompiers sont déjà à la retraite depuis cinq ans. La Défense précise cependant que d'autres personnes sont capables d'utiliser ce véhicule.La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), s'est rendue samedi au domaine militaire Groot Schietveld, dans la commune de Brecht (Anvers), où un important incendie s'est déclaré vendredi lors d'un exercice de tir. Elle considère que la Défense "manque d'équipement et de personnel pour soutenir à 100% ses propres exercices et opérations".La ministre a remercié les services de secours ainsi que les autorités communales et provinciales pour leur travail face à l'incendie, qui a ravagé plus de 500 hectares sur le domaine. Elle a par ailleurs salué l'aide de l'armée de l'air néerlandaise qui a déployé deux hélicoptères de lutte contre les incendies Chinook. "Cette action démontre l'excellente relation de collaboration avec notre voisin." Ludivine Dedonder indique que l'enquête en cours devra révéler la cause de l'incendie mais aussi "les leçons à tirer" pour éviter une telle catastrophe à l'avenir. Elle souligne néanmoins le manque de personnel auquel est confrontée la Défense aujourd'hui. "Si des investissements ont été faits dans le matériel destiné aux opérations à l'étranger, le personnel a, quant à lui, occupé la dernière place des priorités. Dès mon entrée en fonction, j'ai précisé que le personnel et le recrutement passent avant tout et ce, afin de pouvoir redonner un avenir à la Défense. Nous sommes sur la bonne voie, mais malheureusement, ce problème structurel ne peut être résolu en quelques semaines ou quelques mois."Le gouverneur de la province d'Anvers, Cathy Berx, a décrété l'interdiction absolue de fumer dans les réserves naturelles et les forêts de la province d'Anvers, avec effet immédiat. Dès ce jour, il est même interdit d'allumer un feu (de camp) dans toute la zone. L'Agence Nature et Forêts (Agentschap voor Natuur en Bos) du gouvernement flamand a, par ailleurs, émis un code orange pour la province d'Anvers. Le code orange signifie que le danger d'incendie est élevé. "L'incendie du Groot Schietveld à Brecht montre que la nature est très sèche et que le feu peut se propager rapidement. Soyez donc extrêmement vigilants et attentifs aux incendies dans la nature, et à tout ce qui peut provoquer ces sinistres", a déclaré le gouverneur