Les pompiers ont également envoyé un message via B-Alert aux habitants d'Oostakker, de Muide et de Mont-Saint-Amand pour qu'ils ferment les fenêtres et les portes. "Pour l'instant, nous ne savons absolument pas si des substances toxiques ont été libérées", a précisé Anouk Veyt, porte-parole des pompiers de Gand.

"C'est donc purement préventif." La cause de l'incendie n'est pas encore connue, mais le travail des hommes du feu devrait se poursuivre jusqu'à très tard mercredi soir et également jeudi matin.

Les pompiers ont également envoyé un message via B-Alert aux habitants d'Oostakker, de Muide et de Mont-Saint-Amand pour qu'ils ferment les fenêtres et les portes. "Pour l'instant, nous ne savons absolument pas si des substances toxiques ont été libérées", a précisé Anouk Veyt, porte-parole des pompiers de Gand. "C'est donc purement préventif." La cause de l'incendie n'est pas encore connue, mais le travail des hommes du feu devrait se poursuivre jusqu'à très tard mercredi soir et également jeudi matin.