En vertu des nouvelles dispositions, l'intéressé devra joindre à sa demande de séjour une "preuve d'identité", le "certificat médical type" qui indique "la maladie, son degré de gravité et le traitement estimé nécessaire". Il devra également apporter "tous les renseignements utiles concernant sa maladie" ainsi que "les possibilités et l'accessibilité d'un traitement adéquat dans son pays d'origine ou dans le pays où il séjourne". Enfin, il sera prié de faire connaître l'adresse de sa résidence effective en Belgique. Le projet d'arrêté a été envoyé pour avis au Conseil d'Etat.

Le Vif.be, avec Belga

En vertu des nouvelles dispositions, l'intéressé devra joindre à sa demande de séjour une "preuve d'identité", le "certificat médical type" qui indique "la maladie, son degré de gravité et le traitement estimé nécessaire". Il devra également apporter "tous les renseignements utiles concernant sa maladie" ainsi que "les possibilités et l'accessibilité d'un traitement adéquat dans son pays d'origine ou dans le pays où il séjourne". Enfin, il sera prié de faire connaître l'adresse de sa résidence effective en Belgique. Le projet d'arrêté a été envoyé pour avis au Conseil d'Etat. Le Vif.be, avec Belga