Le ministre de l'Agriculture, Denis Ducarme, a souligné vendredi, tout comme l'Afsca, que le bien-être animal est désormais une compétence exclusive des autorités régionales, après la diffusion par l'organisation de défense des animaux Animal Rights de nouvelles images choc sur les traitements réservés aux animaux de l'abattoir VanDrie à Hasselt.

Le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), avait affirmé que le contrôle effectué par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire était insuffisant. Il a annoncé dans la foulée débloquer un budget de trois millions d'euros en faveur d'un service flamand d'inspection des abattoirs.

Denis Ducarme (MR) a indiqué dans un communiqué avoir pris connaissance de ces images concernant de la maltraitance animale au sein de l'Abattoir VanDrie et s'est déclaré "très choqué". "Il n'en demeure pas moins que chacun doit assumer ses propres responsabilités. En l'occurrence, j'invite le ministre Weyts à assumer pleinement la compétence du bien-être animal, qui relève des autorités régionales depuis la 6e réforme de l'Etat", a affirmé le ministre fédéral.

Il a rappelé que l'Afsca n'est plus compétente pour les contrôles en matière de bien-être animal, en ce compris dans les abattoirs depuis le 1er juillet 2014. "Rien n'interdit aux autorités régionales, exclusivement compétentes en la matière, d'organiser davantage de contrôles portant sur le bien-être animal sur leur territoire", a-t-il ajouté.

Une enquête interne après la diffusion des images

L'abattoir VanDrie à Hasselt reconnaît que les images diffusées vendredi par l'organisation de défense des animaux Animal Rights présentent des violations du bien-être animal. Après avoir nié dans un premier temps, l'entreprise a annoncé prendre les images au sérieux. Une enquête interne est ouverte.

"VanDrie Belgique prend très au sérieux le bien-être animal et le respect de la législation et condamne fermement les faits présentés dans la vidéo", indique l'entreprise dans un communiqué. "Nous adoptons toujours une attitude pro-active en faveur du bien-être des animaux et collaborons étroitement avec l'Afsca, la KUL et d'autres agences pour améliorer en permanence notre approche."

L'organisation de défense des animaux Animal Rights a diffusé vendredi de nouvelles images choc sur les traitements réservés aux animaux de l'abattoir VanDrie à Hasselt. On y voit notamment des veaux étourdis par des chocs électriques, des bêtes frappées à la tête ou encore tirées par les oreilles et la queue.