Le nombre de renvois augmente sensiblement depuis 2015, année lors de laquelle 1.437 criminels sans papiers avaient été expulsés. En 2016, 1.595 personnes s'étaient retrouvées dans ce cas.

Le nombre de détenus disposant d'un titre de séjour renvoyés vers leur pays d'origine est beaucoup moins élevé. Quarante-sept personnes condamnées étaient concernées en 2016.

Le nombre de renvois augmente sensiblement depuis 2015, année lors de laquelle 1.437 criminels sans papiers avaient été expulsés. En 2016, 1.595 personnes s'étaient retrouvées dans ce cas. Le nombre de détenus disposant d'un titre de séjour renvoyés vers leur pays d'origine est beaucoup moins élevé. Quarante-sept personnes condamnées étaient concernées en 2016.