"Afin de limiter autant que possible les désagréments, la SNCB élabore un service alternatif des trains pour chaque jour sur base des agents disponibles", explique la SNCB.

La compagnie ferroviaire dit déplorer cette grève "qui est en outre la conséquence d'un conflit social qui ne relève pas de la compétence décisionnelle immédiate de la SNCB".

Le syndicat dénonce le fait que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des métiers pénibles qui sert pour le calcul de la pension.

"Afin de limiter autant que possible les désagréments, la SNCB élabore un service alternatif des trains pour chaque jour sur base des agents disponibles", explique la SNCB. La compagnie ferroviaire dit déplorer cette grève "qui est en outre la conséquence d'un conflit social qui ne relève pas de la compétence décisionnelle immédiate de la SNCB". Le syndicat dénonce le fait que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des métiers pénibles qui sert pour le calcul de la pension.