Le front commun, composé de Youth For Climate, Students For Climate, Teachers for Climate et Workers For Climate, a demandé, lors d'une conférence de presse qui a suivi la marche bruxelloise, aux syndicats de déposer un préavis de grève pour le 15 mars, journée mondiale de mobilisation pour le climat.

"On ne peut pas s'en remettre seulement aux jeunes" pour faire bouger les lignes en matière climatique, selon un porte-parole de Workers for Climate. "Ceci est un appel adressé à tous les militants pour qu'ils se mobilisent, de préférence sous un préavis de grève."

"Nous voulons que le 15 mars soit un gigantesque succès", a souligné un représentant de Teachers for Climate. "La tâche des professeurs est de conscientiser et aider les jeunes à changer le monde."