En date du 14 juin 2019, la Sowaer (Société wallonne des aéroports) a introduit une demande de permis d'urbanisme portant sur la suppression d'une voirie au nord de la zone d'activités économiques de l'aéroport de Liège et ce, afin de faire place pour accueillir le géant chinois Alibaba. Cette demande implique la destruction d'une partie de la rue Saint-Exupéry à Bierset, qui a été aménagée il y a à peine deux ans. La Sowaer a expliqué que cette voirie a été construite dans le cadre de l'aménagement global des zones d'activités économiques autour de l'aéroport, avant l'annonce de l'arrivée du géant Alibaba ayant besoin d'un espace important pour déployer ses activités.

L'enquête publique a donné lieu à cinq réclamations. Les plaignants ont dénoncé un gaspillage de fonds publics et épinglé le fait qu'ils vont subir les nuisances de la démolition après celles de la construction. Après avoir examiné le dossier, le collège communal de Grâce-Hollogne a proposé jeudi soir, au conseil communal, d'émettre un avis favorable sachant qu'il s'agit d'accueillir une entreprise porteuse d'emplois. On table en effet sur la création de 600 à 900 emplois. Seuls deux élus PTB se sont abstenus.

"Au-delà de la création d'emplois qui, on peut l'escompter, pourrait profiter à des demandeurs d'emploi de notre commune, la suppression de voirie représente une économie pour la commune dans le sens où, n'existant plus, il n'y a plus de charges d'entretien. Cela implique même des rentrées pour la commune sachant qu'il y aura un précompte immobilier relativement important pour un bâtiment de 30.000 m2", a souligné le bourgmestre de Grâce-Hollogne, Maurice Mottard.

Selon ce dernier, le coût ne s'élève pas à 4 millions d'euros comme cela a été annoncé, mais bien à 1,5 million d'euros. Selon la Sowaer, ce coût sera à charge de Liege Airport.