Le président de la N-VA, Bart De Wever, a annoncé lundi qu'il entamerait dès mardi des discussions en vue de la formation d'une coalition gouvernementale au niveau flamand.

Il recevra tous les présidents de partis, à commencer par celui du PVDA-PTB, Peter Mertens, qui dirige la plus petite formation siégeant au parlement flamand.

C'est d'ailleurs dans cette institution que les discussions auront lieu, a précisé M. De Wever, qui est également bourgmestre d'Anvers.

Ses derniers interlocuteurs de cette phase exploratoire d'entretiens seront les représentants de la N-VA, qui reste le premier parti en Flandre avec 35 sièges, malgré la perte de huit, pour un peu moins de 25% des voix.

M. De Wever a annoncé qu'il pratiquerait la discrétion envers les médias. "Pour que les discussions puissent se dérouler en toute sérénité", a-t-il précisé.

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a annoncé lundi qu'il entamerait dès mardi des discussions en vue de la formation d'une coalition gouvernementale au niveau flamand.Il recevra tous les présidents de partis, à commencer par celui du PVDA-PTB, Peter Mertens, qui dirige la plus petite formation siégeant au parlement flamand. C'est d'ailleurs dans cette institution que les discussions auront lieu, a précisé M. De Wever, qui est également bourgmestre d'Anvers. Ses derniers interlocuteurs de cette phase exploratoire d'entretiens seront les représentants de la N-VA, qui reste le premier parti en Flandre avec 35 sièges, malgré la perte de huit, pour un peu moins de 25% des voix. M. De Wever a annoncé qu'il pratiquerait la discrétion envers les médias. "Pour que les discussions puissent se dérouler en toute sérénité", a-t-il précisé.