1. MOINS DE 100 000 EUROS : LE CLÉ SUR PORTE

Inutile de chercher, les portes des banques privées ne s'ouvriront pas si vous disposez d'un patrimoine inférieur à 100 000 euros... sauf si votre famille est déjà cliente. Vous pouvez en revanche vous tourner vers les banques généralistes. Le service Belfius Personal Global Portfolio, un module de placements axé sur la gestion de la volatilité, est ainsi accessible à partir de 50 000 euros, indique Marc Hainaut. Des sociétés de gestion proposent également leurs produits à tout un chacun, dès 250 euros chez TreeTop.
...

Inutile de chercher, les portes des banques privées ne s'ouvriront pas si vous disposez d'un patrimoine inférieur à 100 000 euros... sauf si votre famille est déjà cliente. Vous pouvez en revanche vous tourner vers les banques généralistes. Le service Belfius Personal Global Portfolio, un module de placements axé sur la gestion de la volatilité, est ainsi accessible à partir de 50 000 euros, indique Marc Hainaut. Des sociétés de gestion proposent également leurs produits à tout un chacun, dès 250 euros chez TreeTop. La première étape consiste à dresser votre profil d'investisseur, une obligation légale. Vous serez ensuite orienté vers des solutions de placements " clé sur porte " : des fonds adaptés à chaque profil d'investisseur et associés à des outils de reporting pour vous permettre de suivre votre portefeuille. Chez Belfius, un conseiller attitré vous aidera à établir un portefeuille global de fonds de placement, comprenant notamment des EFT ou trackers. ING vous promet l'accès à une architecture ouverte avec une offre de fonds incluant ceux de la banque et de cinq autres gestionnaires de renom. Traditionnellement, aucune commission de gestion n'est due pour de petits patrimoines, le client devant s'acquitter des frais directement liés aux placements. Les services annexes sont toutefois assez limités. Du côté de Belfius, le conseiller vous guide mais ne vous proposera pas de plan personnalisé en matière de transmission par exemple. A fortiori depuis la loi de 2014 qui a réglementé le métier de planificateur financier. L'équipe de spécialistes de la banque peut toutefois se mobiliser pour accompagner une famille dont le patrimoine global serait supérieur, la banque ayant fait des familles un de ses chevaux de bataille. " Sous 250 000 euros de patrimoine, nos clients ont accès à un service desk (téléphone ou en ligne) ", explique Jacques Berghmans. En matière de planification, TreeTop offre le même service à tous ses clients, les orientant vers des conseillers spécialisés. " Ce n'est pas le métier du banquier de conseiller ses clients en matière de succession, une situation potentiellement source de conflits d'intérêts. " Cette catégorie de patrimoine est appelée mass affluent et recouvre les personnes certes aisées, mais pas assez pour une offre complète de banque privée. Le segment est important, disposant de 43 % des richesses mondiales, davantage que les personnes fortunées (plus d'un million de dollars), ce qui explique l'intérêt des banques privées. Degroof Petercam ou TreeTop proposent ainsi des mandats de gestion à partir d'un patrimoine de 250 000 euros, un seuil se situant dans la moyenne du marché. Deux types de mandats de gestion sont à distinguer. Dans le cas d'une gestion conseil, le client a le dernier mot sur chaque opération, une solution destinée à ceux qui veulent ou peuvent y consacrer le temps nécessaire. En gestion discrétionnaire, le client confie son patrimoine dont il peut suivre l'évolution grâce aux différents outils de reporting. Les fonds patrimoniaux sont complétés d'une large gamme de produits afin de répondre aux demandes spécifiques : sauvegarde maximale du patrimoine, gestion durable, etc. Cela peut aller des fonds sectoriels aux produits de gestion alternative (gestion par " robot ", hedge funds...) en passant par des fonds d'autres gestionnaires. Certains comme Degroof Petercam proposent également d'investir directement en valeurs individuelles (actions, obligations). La palette de services est plus large, un banquier attitré - mais pas réellement privé - vous guidant dans la gestion de vos placements, la transmission de votre patrimoine, le financement de l'entreprise familiale, etc. Soit en faisant appel aux experts internes de l'établissement, surtout pour des opérations courantes et les grandes structures. Soit en ayant recours à un professionnel extérieur pour les plus petites sociétés de gestion et les opérations complexes. Ce sera évidemment aussi le cas si le client veut passer devant notaire, indique Benoît Daenen. Revers de la médaille, le mandat de gestion implique des coûts. Impossible toutefois d'établir un classement tant les paramètres sont nombreux. La commission de gestion dépend de la taille du patrimoine, du type de produits choisis et peut se compléter de droits de garde, de frais d'opération sur titres... Du côté de Degroof Petercam, la gratuité est de mise si vous vous contentez des fonds patrimoniaux (au sein desquels des frais de gestion sont toutefois prélevés) mais la commission de gestion peut grimper jusqu'à 0,605 % par an pour un portefeuille comprenant des valeurs individuelles. Du côté de Belfius, le client a accès à l'ensemble des services de banque privée à partir de 500 000 euros, un seuil qui peut passer à 750 000 euros, un million, voire deux millions pour les valeurs individuelles à la Banque de Luxembourg. Ce seuil marque pour chaque banque la charnière entre le mass affluent et les personnes fortunées. Plus votre patrimoine est important, plus les frais de gestion (calculés en pourcents) seront réduits et plus vous aurez accès à des services sur mesure. En matière de placements, ce private banking " complet " est synonyme de portefeuille sur mesure. Pour les patrimoines conséquents, Degroof Petercam offre même la possibilité de participer au financement direct de sociétés non cotées en Bourse, d'investir dans la philanthropie. En matière de services de gestion patrimoniale (transmission, etc.), le fonctionnement s'avère relativement identique, mais la grande différence se situe au niveau de la disponibilité. Chez Belfius, les personnes disposant d'un patrimoine de plus de 1,5 million d'euros ont ainsi accès au wealth management, un service offrant notamment " une équipe dédiée composée des meilleurs experts dans tous les domaines ". La Banque de Luxembourg propose également des services de family office aux clients qui disposent d'un patrimoine important. Ils comprennent notamment un reporting consolidé (incluant les avoirs dans d'autres établissement bancaires), ainsi que des services d'accompagnement liés à la transmission, la gouvernance familiale ou l'éducation de la génération montante. La mode n'est toutefois pas au bling-bling. Au contraire, les établissements misent plutôt sur la discrétion et les invitations exclusives. L'art a notamment la cote, alliant le plaisir des yeux à un rendement attractif, avec une moyenne de 9 % par an pour une oeuvre de 20 000 euros selon Artprice. Des banques privées sponsorisent ainsi d'importants événements ou dépêchent des spécialistes pour accompagner leurs clients. Par Cédric Boitte, coordonné par Philippe Berkenbaum.