Le mois dernier, la SNCB a annoncé son intention de travailler sur une réduction de la différence de hauteur entre les quais et les trains, afin que les personnes à mobilité réduite, les parents avec poussette, les enfants et les personnes âgées puissent monter et descendre plus facilement des wagons. À l'heure actuelle, seules 77 gares disposent de quais surélevés. D'ici 2030, il devrait y en avoir 250.

Georges Gilkinet soutient cette intention, a-t-il indiqué en commission de la Chambre. "Je vais me battre en tant que ministre pour obtenir les budgets nécessaires pour accélérer la réalisation de cet objectif."

Le mois dernier, la SNCB a annoncé son intention de travailler sur une réduction de la différence de hauteur entre les quais et les trains, afin que les personnes à mobilité réduite, les parents avec poussette, les enfants et les personnes âgées puissent monter et descendre plus facilement des wagons. À l'heure actuelle, seules 77 gares disposent de quais surélevés. D'ici 2030, il devrait y en avoir 250. Georges Gilkinet soutient cette intention, a-t-il indiqué en commission de la Chambre. "Je vais me battre en tant que ministre pour obtenir les budgets nécessaires pour accélérer la réalisation de cet objectif."