Mardi, au terme d'une audience de quatre heures, le Roi a prolongé la mission des informateurs d'une semaine, Joachim Coens et George-Louis Bouchez qui doivent désormais rendre leur rapport final le 4 février prochain.

"L'électeur a distribué les cartes et des formules sont possibles. Nous avons un mandat clair et nous sommes prêts à prendre nos responsabilités", a affirmé Geert Bourgeois en regrettant les propos critiques tenus par Paul Magnette.

"La N-VA est un parti très responsable" qui fera tout pour réaliser, dans un gouvernement de coalition, la plus grande part possible de son programme, a encore indiqué M. Bourgeois. "Les informateurs estiment que cela a du sens que leur mission soit prolongée. Laissons-les donc faire leur travail. Aujourd'hui, nous avons un mandat des électeurs: cherchons des solutions jusqu'au bout", a-t-il conclu.

Mardi, au terme d'une audience de quatre heures, le Roi a prolongé la mission des informateurs d'une semaine, Joachim Coens et George-Louis Bouchez qui doivent désormais rendre leur rapport final le 4 février prochain. "L'électeur a distribué les cartes et des formules sont possibles. Nous avons un mandat clair et nous sommes prêts à prendre nos responsabilités", a affirmé Geert Bourgeois en regrettant les propos critiques tenus par Paul Magnette. "La N-VA est un parti très responsable" qui fera tout pour réaliser, dans un gouvernement de coalition, la plus grande part possible de son programme, a encore indiqué M. Bourgeois. "Les informateurs estiment que cela a du sens que leur mission soit prolongée. Laissons-les donc faire leur travail. Aujourd'hui, nous avons un mandat des électeurs: cherchons des solutions jusqu'au bout", a-t-il conclu.