Mercredi matin, Le Soir rapportait que 2019 a été une très belle année pour le rail belge, la fréquentation ayant atteint 253 millions de voyageurs, soit une augmentation de plus de 11 % en trois ans, tandis que la ponctualité a repassé la barre des 90% et que le taux de satisfaction des passagers est lui aussi en hausse.

"Bien sûr, tout n'est pas parfait et il faut toujours rester attentif au critère de ponctualité. Mais globalement, je remarque une meilleure collaboration entre SNCB et Infrabel à ce sujet. Après un rappel à l'ordre nécessaire en décembre 2018, il semble maintenant que leur relation se soit améliorée, et c'est bien entendu le voyageur qui en bénéficie directement", a poursuivi le ministre selon qui les "efforts ne doivent pas s'arrêter là".

Mercredi matin, Le Soir rapportait que 2019 a été une très belle année pour le rail belge, la fréquentation ayant atteint 253 millions de voyageurs, soit une augmentation de plus de 11 % en trois ans, tandis que la ponctualité a repassé la barre des 90% et que le taux de satisfaction des passagers est lui aussi en hausse. "Bien sûr, tout n'est pas parfait et il faut toujours rester attentif au critère de ponctualité. Mais globalement, je remarque une meilleure collaboration entre SNCB et Infrabel à ce sujet. Après un rappel à l'ordre nécessaire en décembre 2018, il semble maintenant que leur relation se soit améliorée, et c'est bien entendu le voyageur qui en bénéficie directement", a poursuivi le ministre selon qui les "efforts ne doivent pas s'arrêter là".