La lettre de citation devrait parvenir aux intéressés, parmi lesquels l'ancien CEO Jean-Paul Votron et l'ex-président Maurice Lippens, dans le courant de la semaine, peut-on lire mardi dans De Standaard et Het Nieuwsblad.

D'autres anciens dirigeants de Fortis, qui devront aussi répondre dans une autre procédure, au pénal, devront également comparaître dans cette affaire. La procédure civile a un double objectif: elle doit servir en tant que "back-up" de la procédure pénale en cours mais aussi comme un élargissement de celle-ci.

Le 26 septembre, le dossier Fortis passera pour la première fois devant la chambre du conseil. Elle devra décider d'éventuels renvois en correctionnelle. Le parquet ne vise que des personnes physiques et laisse les "poches profondes" en dehors. Toutefois, Me Lenssens, qui représente une partie des actionnaires de Fortis, voudrait également demander le renvoi d'Ageas et de BNP Paribas Fortis.

La lettre de citation devrait parvenir aux intéressés, parmi lesquels l'ancien CEO Jean-Paul Votron et l'ex-président Maurice Lippens, dans le courant de la semaine, peut-on lire mardi dans De Standaard et Het Nieuwsblad. D'autres anciens dirigeants de Fortis, qui devront aussi répondre dans une autre procédure, au pénal, devront également comparaître dans cette affaire. La procédure civile a un double objectif: elle doit servir en tant que "back-up" de la procédure pénale en cours mais aussi comme un élargissement de celle-ci. Le 26 septembre, le dossier Fortis passera pour la première fois devant la chambre du conseil. Elle devra décider d'éventuels renvois en correctionnelle. Le parquet ne vise que des personnes physiques et laisse les "poches profondes" en dehors. Toutefois, Me Lenssens, qui représente une partie des actionnaires de Fortis, voudrait également demander le renvoi d'Ageas et de BNP Paribas Fortis.