La concentration horaire maximale a même atteint 205 µg/m³ à Destelbergen (Flandre orientale) et 206 µg/m³ à Baudelopark à Gand, des chiffres qui se rapprochent du seuil d'alerte européen fixé à 240 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air. Les autres stations qui ont constaté un dépassement du seuil d'information sont Winkel-Sainte-Croix (199 µg/m³) et Idegem (182 µg/m³) en Flandre orientale, Moerkerke (186 µg/m³) en Flandre occidentale et Herstal (181 µg/m³) en province de Liège. Le seuil d'information, qui met en garde les personnes sensibles à la pollution de l'air (enfants, personnes âgées et souffrant de problèmes respiratoires), avait déjà été dépassé dimanche dans la province d'Anvers. Les concentrations d'ozone dans l'air peuvent entraîner des problèmes de santé comme des difficultés respiratoires, des irritations du nez, des yeux et de la gorge ou, en cas de forte concentration, des douleurs à la poitrine, de l'asthme, etc.