Le nombre de plaintes est toutefois en forte baisse par rapport à la même période en 2011, quand 2.159 plaintes avaient été enregistrées. Selon Ilse Luypaerts de l'agence flamande "Agentschap Wegen en Verkeer", qui gère l'entretien des routes au nord du pays, la diminution du nombre de plaintes est liée à l'hiver plus doux, moins agressif pour les chaussées.
Introduire une telle plainte n'est pas vain: en moyenne, le gouvernement flamand doit payer des indemnités dans un cas sur deux.

Avec Belga

Le nombre de plaintes est toutefois en forte baisse par rapport à la même période en 2011, quand 2.159 plaintes avaient été enregistrées. Selon Ilse Luypaerts de l'agence flamande "Agentschap Wegen en Verkeer", qui gère l'entretien des routes au nord du pays, la diminution du nombre de plaintes est liée à l'hiver plus doux, moins agressif pour les chaussées. Introduire une telle plainte n'est pas vain: en moyenne, le gouvernement flamand doit payer des indemnités dans un cas sur deux. Avec Belga