En 2004, Christian Chesnot, grand reporter à la rédaction internationale de Radio France, et Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, ont été otages pendant quatre mois de l'Armée islamique en Irak, un groupe spécialisé dans les enlèvements contre rançon. Fort de son expérience du Moyen-Orient, le duo se reconstitue régulièrement pour écrire des livres-chocs, aux éditions Michel Lafon, dont Qatar. Les secrets du coffre-fort (2013), Nos très chers émirs (2016) et Qatar Papers (2019). Ce dernier (1), a servi de base à un documentaire diffusé le 5 septembre à la RTBF et bientôt sur Arte (2). Les deux journalistes ont bénéficié d'une source inattendue : une clé USB contenant des centaines d'échanges de courriers entre la Qatar Charity (QC) et les associations qu'elle finance un peu partout en Europe pour construire des écoles, des mosquées ou acheter des biens immobiliers. Se dessine en filigrane le réseau des Frères musulmans que soutient cette ONG, la plus puissante du Qatar, proche de la famille régnante al-Thani.
...