"Les exigences de sécurité des gardiens ont été entendues. Des promesses ont été faites pour mettre fin à la pénurie de personnel. Dès lors, les agents reprendront le service à 22h00, ce (mardi) soir", a-t-elle ajouté.

Le transfert de Farid Bamouhammad ne sera pas effectué avant la fin des vacances scolaires et des groupes de travail vont voir le jour afin de déterminer les meilleures solutions possibles pour les problèmes de sécurité et de pénurie de personnel.

L'approche des détenus difficiles a également été largement examinée. "La prison va obtenir cinq nouveaux kits d'intervention et le personnel recevra une formation pour savoir l'utiliser. Le régime et le règlement interne des détenus de droit commun seront également modifiés", précise encore la syndicaliste. Une réunion de suivi des dossiers aura lieu en septembre.

Les gardiens saint-gillois avaient entamé une grève lundi, après avoir appris l'arrivée dans la prison de Farid Bamouhammad, un détenu réputé difficile.

Ils déploraient également que plusieurs collègues expérimentés aient été remplacés ces derniers temps par de jeunes recrues.

Le Vif.be, avec Belga

"Les exigences de sécurité des gardiens ont été entendues. Des promesses ont été faites pour mettre fin à la pénurie de personnel. Dès lors, les agents reprendront le service à 22h00, ce (mardi) soir", a-t-elle ajouté. Le transfert de Farid Bamouhammad ne sera pas effectué avant la fin des vacances scolaires et des groupes de travail vont voir le jour afin de déterminer les meilleures solutions possibles pour les problèmes de sécurité et de pénurie de personnel. L'approche des détenus difficiles a également été largement examinée. "La prison va obtenir cinq nouveaux kits d'intervention et le personnel recevra une formation pour savoir l'utiliser. Le régime et le règlement interne des détenus de droit commun seront également modifiés", précise encore la syndicaliste. Une réunion de suivi des dossiers aura lieu en septembre. Les gardiens saint-gillois avaient entamé une grève lundi, après avoir appris l'arrivée dans la prison de Farid Bamouhammad, un détenu réputé difficile. Ils déploraient également que plusieurs collègues expérimentés aient été remplacés ces derniers temps par de jeunes recrues. Le Vif.be, avec Belga