S'il ne s'agit là que de recommandations d'experts non contraignantes, ils insistent sur la nécessité de rester prudents, au vu de la situation épidémiologique actuelle. Tous les indicateurs sont dans le rouge: le seuil "psychologique" des 500 patients souffrant du covid, actuellement pris en charge aux soins intensifs, a même été franchi ce week-end. Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) insiste pour que des mesures plus sévères soient prises au plus vite.

Dans son nouveau rapport, le Gems mentionne trois mesures phares:

  • une nouvelle fermeture du secteur de la nuit
  • le télétravail à nouveau obligatoire
  • le port du masque dès 9 ans

Des nouvelles fermetures

Le Gems recommande une nouvelle fermeture du secteur de la nuit et de toutes les activités les plus risquées où le masque et les distances de sécurité ne peuvent pas être respectés. Il cite également les sports de contact à haut risque ou les loisirs estudiantins: pour ces activités intérieures, ouvertes au public, les experts proposent une "suspension" d'une période de 3 à 4 semaines. Ensuite, pour permettre la reprise, le pass sanitaire serait uniquement valable pour les personnes vaccinées ou pour celles qui ont contracté le virus récemment, avec en plus un test à l'entrée.

Dans les cafés et les restaurants, pas de fermeture envisagée, mais les clients devraient à nouveau rester assis.

Télétravail obligatoire

Le Gems suggère aussi de rendre le télétravail à nouveau obligatoire jusqu'aux vacances de Noël.

Port du masque dès 9 ans

Enfin, les experts préconisent l'imposition du masque pour les enfants dès 9 ans (quatrième primaire) à l'école comme dans tous les lieux où le masque est obligatoire. Ils estiment que la transmission est aujourd'hui trop importante chez les plus jeunes, et que le masque peut aider à faire barrière. "Avec l'émergence du variant Delta, peut-on lire dans le rapport du GEMS,le rôle des écoles et des enfants âgés de 6 à 11 ans a évolué. Les données sur les infections scolaires en Flandre montrent que l'incidence chez les enfants de l'école primaire est environ 4 fois supérieure à l'incidence des écoles secondaires et 2 fois supérieure à l'incidence moyenne nationale. "

Pour aller au cinéma, se rendre au théâtre ou pour tout autre activité à l'intérieur, il faudrait désormais à nouveau porter le masque, même si l'on présente un pass sanitaire.

Le retour de la bulle pour les fêtes?

Le retour formel de la "bulle" n'est pas à l'ordre du jour, mais les experts souhaitent que l'on diffuse largement le mot d'ordre d'une réduction de ses contacts, en incitant les Belges à côtoyer moins de cinq contacts rapprochés par jour. Les experts demandent également aux citoyens qu'ils utilisent au maximum les tests rapides avant les réunions de famille ou des dîners entre amis.

Il faudra néanmoins attendre le Comité de concertation de mercredi, et l'arbitrage politique, pour connaître les nouvelles restrictions qui s'imposeront à la population, rappelle Le Soir. Initialement prévu ce vendredi 19 novembre, le codeco a en effet été avancé à mercredi, au vu de la situation épidémiologique.

S'il ne s'agit là que de recommandations d'experts non contraignantes, ils insistent sur la nécessité de rester prudents, au vu de la situation épidémiologique actuelle. Tous les indicateurs sont dans le rouge: le seuil "psychologique" des 500 patients souffrant du covid, actuellement pris en charge aux soins intensifs, a même été franchi ce week-end. Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) insiste pour que des mesures plus sévères soient prises au plus vite.Dans son nouveau rapport, le Gems mentionne trois mesures phares: Le Gems recommande une nouvelle fermeture du secteur de la nuit et de toutes les activités les plus risquées où le masque et les distances de sécurité ne peuvent pas être respectés. Il cite également les sports de contact à haut risque ou les loisirs estudiantins: pour ces activités intérieures, ouvertes au public, les experts proposent une "suspension" d'une période de 3 à 4 semaines. Ensuite, pour permettre la reprise, le pass sanitaire serait uniquement valable pour les personnes vaccinées ou pour celles qui ont contracté le virus récemment, avec en plus un test à l'entrée.Dans les cafés et les restaurants, pas de fermeture envisagée, mais les clients devraient à nouveau rester assis. Le Gems suggère aussi de rendre le télétravail à nouveau obligatoire jusqu'aux vacances de Noël. Enfin, les experts préconisent l'imposition du masque pour les enfants dès 9 ans (quatrième primaire) à l'école comme dans tous les lieux où le masque est obligatoire. Ils estiment que la transmission est aujourd'hui trop importante chez les plus jeunes, et que le masque peut aider à faire barrière. "Avec l'émergence du variant Delta, peut-on lire dans le rapport du GEMS,le rôle des écoles et des enfants âgés de 6 à 11 ans a évolué. Les données sur les infections scolaires en Flandre montrent que l'incidence chez les enfants de l'école primaire est environ 4 fois supérieure à l'incidence des écoles secondaires et 2 fois supérieure à l'incidence moyenne nationale. "Pour aller au cinéma, se rendre au théâtre ou pour tout autre activité à l'intérieur, il faudrait désormais à nouveau porter le masque, même si l'on présente un pass sanitaire. Le retour formel de la "bulle" n'est pas à l'ordre du jour, mais les experts souhaitent que l'on diffuse largement le mot d'ordre d'une réduction de ses contacts, en incitant les Belges à côtoyer moins de cinq contacts rapprochés par jour. Les experts demandent également aux citoyens qu'ils utilisent au maximum les tests rapides avant les réunions de famille ou des dîners entre amis. Il faudra néanmoins attendre le Comité de concertation de mercredi, et l'arbitrage politique, pour connaître les nouvelles restrictions qui s'imposeront à la population, rappelle Le Soir. Initialement prévu ce vendredi 19 novembre, le codeco a en effet été avancé à mercredi, au vu de la situation épidémiologique.