Le parquet a fait transférer les dépouilles mortelles en médecine légale à Liège. Il s'agit du couple domicilié dans la maison et du chauffagiste.

Charles Janssens, le bourgmestre de Soumagne, a confirmé qu'il s'agissait d'une explosion au gaz propane. A la suite d'odeurs de gaz détectées dans la maison, la locataire avait conduit ses deux enfants, âgés de 3 et 6 ans, chez des voisins. Peu de temps après le retour de la mère dans la maison, l'explosion s'est produite.

A présent, les enfants ont été pris en charge par leur famille et sont accompagnés d'un psychologue. Une chapelle ardente a été mise eu place au lieu-dit du Bas-bois situé à quelques mètres de là. Un centre d'accueil est organisé au centre sportif de Soumagne pour les personnes nécessitant un soutien psychologique ou une aide logistique après cette explosion.

Le vif.be avec Belga