Les services croulent en effet sous les contestations de conducteurs ayant été flashés sur les routes. "En montrant l'image en question à chaque contrevenant, nous voulons faire des économies de temps", résume Edward Lacaba, porte-parole du SPF Justice.

Le conducteur aussi pourra en retirer un bénéfice: "S'il y a fraude, par exemple parce que quelqu'un a copié votre plaque d'immatriculation et s'est fait flasher avec, cela sera décelé plus tôt", selon elle.

La date d'entrée en vigueur de cette nouveauté n'est pas encore connue.

Les services croulent en effet sous les contestations de conducteurs ayant été flashés sur les routes. "En montrant l'image en question à chaque contrevenant, nous voulons faire des économies de temps", résume Edward Lacaba, porte-parole du SPF Justice. Le conducteur aussi pourra en retirer un bénéfice: "S'il y a fraude, par exemple parce que quelqu'un a copié votre plaque d'immatriculation et s'est fait flasher avec, cela sera décelé plus tôt", selon elle. La date d'entrée en vigueur de cette nouveauté n'est pas encore connue.