L'incident investigué s'est déroulé mardi en début de soirée à la terrasse d'un café situé rue du Marché au Charbon. Une femme s'en est pris à des clients homosexuels, et la situation a failli dégénérer. L'exploitant s'est alors adressé à deux policiers qui se trouvaient à proximité, mais ceux-ci ont refusé d'intervenir.

Frédérick da Soghe, qui est également président de l'association des commerçants LGBTQI+ de Bruxelles, affirme dans un commentaire sur Facebook qu'il s'agit d'une réaction classique lorsqu'un abus homophobe est dénoncé à la police.

Selon les chiffres d'Unia, les faits de ce type sont en forte hausse. Les plaignants, qui hésitent souvent à se rendre à la police, ont généralement l'impression d'être confrontés à des agents désintéressés ou ignorants quant à la problématique, voire carrément homophobes.