Salarié en CDI, le journaliste type se place plutôt à gauche sur l'échiquier politique, gagne 2.341 euros net par mois et travaille en moyenne 43 heures par semaine. Fait marquant par rapport à la précédente enquête menée en 2013, la part des indépendants a augmenté de manière significative.

En 2018, l'Association des Journalistes Professionnels (AJP) et la Vlaamse Vereniging van Journalisten (VVJ) ont répertorié 5.192 journalistes en Belgique, dont 4.485 professionnels, 436 stagiaires et 271 de la presse périodique et spécialisée. Parmi eux, 1.302 ont répondu à l'enquête.

La part de journalistes sous statut indépendant a sensiblement augmenté en cinq ans. D'une proportion de 20% en 2013, ils représentent 25,3% du panel cinq ans plus tard. Cette évolution va de pair avec une précarisation de la profession.

En effet, si le salaire net moyen du journaliste s'élève à 2.341 euros par mois, il est de 2.451 euros pour le salariés contre 1.983 euros pour les indépendants. Ce statut semble d'ailleurs constituer tant une porte d'entrée que de sortie au sein de la profession. Le pourcentage de répondants indépendants s'élève d'ailleurs à 31% pour les 34 ans ou moins ainsi que pour le 55 ans et plus, alors qu'il est de 21% entre 35 et 54 ans.