La fiablissime Ermeline Gosselin quitte Mons et, surtout, Elio Di Rupo. Après avoir été sa porte-parole au Boulevard ...

La fiablissime Ermeline Gosselin quitte Mons et, surtout, Elio Di Rupo. Après avoir été sa porte-parole au Boulevard de l'Empereur pendant six ans, elle était, depuis 2013, la cheffe de cabinet du bourgmestre de Mons. Celui-ci a évoqué en collège son prochain départ, et son tout aussi prochain remplacement par Anaïs Goffinet, présidente des Jeunes socialistes de Mons-Borinage. " Un choix personnel " de l'intéressée, dit-on officiellement. A partir de janvier, Ermeline Gosselin, sonégienne depuis dix ans, dirigera le cabinet de la future bourgmestre de Soignies, Fabienne Winckel.