Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le carnaval de Binche, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco, n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19.

A l'issue d'une visite au Musée International du Carnaval et du Masque, Elio Di Rupo a rencontré le président de l'Association du Folklore Binchois et plusieurs artisans du carnaval. Il a, à cette occasion, rappelé que la Région avait mis en place une mesure d'aide aux louageurs de costumes. Celle-ci était incluse dans un nouveau train de mesures pour un total de 200 millions d'euros présenté le 4 février dernier.

Les louageurs de costumes ne sont pas à proprement parler fermés pour des raisons sanitaires, mais ils sont, indirectement, fortement impactés par les restrictions sanitaires. Un fonds de soutien financier sera donc mis en place. La compensation sera proportionnelle et se basera sur la perte du chiffre d'affaire. Les modalités devraient être finalisées début mars.

Elio Di Rupo et le bourgmestre de Binche Laurent Devin ont également invité les citoyens "à partager leurs souvenirs, émotions, photos et anecdotes carnavalesques" sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #MonCarnavalInWallonia.

Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le carnaval de Binche, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco, n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19. A l'issue d'une visite au Musée International du Carnaval et du Masque, Elio Di Rupo a rencontré le président de l'Association du Folklore Binchois et plusieurs artisans du carnaval. Il a, à cette occasion, rappelé que la Région avait mis en place une mesure d'aide aux louageurs de costumes. Celle-ci était incluse dans un nouveau train de mesures pour un total de 200 millions d'euros présenté le 4 février dernier. Les louageurs de costumes ne sont pas à proprement parler fermés pour des raisons sanitaires, mais ils sont, indirectement, fortement impactés par les restrictions sanitaires. Un fonds de soutien financier sera donc mis en place. La compensation sera proportionnelle et se basera sur la perte du chiffre d'affaire. Les modalités devraient être finalisées début mars. Elio Di Rupo et le bourgmestre de Binche Laurent Devin ont également invité les citoyens "à partager leurs souvenirs, émotions, photos et anecdotes carnavalesques" sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #MonCarnavalInWallonia.