"Deux sites ont été contrôlés lundi et quatre autres mardi matin", a précisé le ministre flamand du Bien-être animal. "Il s'agit de quatre fermes d'élevage et d'implantations avec des poules pondeuses. Des infractions ont été constatées, mais elles sont limitées et conformes aux normes européennes."

Ben Weyts ajoute cependant que ces normes ne sont pas assez sévères. "C'est bien que les images filmées par Animal Rights soient rendues publiques, tout le monde peut ainsi découvrir la réalité de l'agriculture industrialisée."

Lundi, Animal Rights a révélé des images choc tournées en caméra cachée dans l'entreprise, où sont élevées quelque 130.000 poules pondeuses. Les oeufs sont destinés à la transformation ainsi qu'à la vente en supermarché. Dans cet élevage, déjà épinglé par l'inspection du bien-être animal par le passé, l'association a constaté que des poules censées être en libre parcours se trouvaient dans des cages fermées, barbouillées de leurs excréments et entourées d'animaux blessés ou morts.

"Deux sites ont été contrôlés lundi et quatre autres mardi matin", a précisé le ministre flamand du Bien-être animal. "Il s'agit de quatre fermes d'élevage et d'implantations avec des poules pondeuses. Des infractions ont été constatées, mais elles sont limitées et conformes aux normes européennes." Ben Weyts ajoute cependant que ces normes ne sont pas assez sévères. "C'est bien que les images filmées par Animal Rights soient rendues publiques, tout le monde peut ainsi découvrir la réalité de l'agriculture industrialisée." Lundi, Animal Rights a révélé des images choc tournées en caméra cachée dans l'entreprise, où sont élevées quelque 130.000 poules pondeuses. Les oeufs sont destinés à la transformation ainsi qu'à la vente en supermarché. Dans cet élevage, déjà épinglé par l'inspection du bien-être animal par le passé, l'association a constaté que des poules censées être en libre parcours se trouvaient dans des cages fermées, barbouillées de leurs excréments et entourées d'animaux blessés ou morts.