Egbert Lachaert veut former et encadrer davantage son personnel politique, ce qui passe, selon lui, par une évaluation. "Un bon député doit avoir certains talents. S'il apparaît qu'il n'a pas bien travaillé et qu'il y a de nouveaux talents avec du potentiel qui sont prêts, alors il faut laisser sa place", a averti le président libéral. Cette évaluation a déjà été annoncée en interne.

La mesure fait partie d'un plan plus large de recrutement du personnel politique. Le parti travaille d'ailleurs à la création d'une académie pour les jeunes qui se sentent idéologiquement libéraux. Ces jeunes militants seront coachés et encadrés au sein de l'académie.

Egbert Lachaert veut former et encadrer davantage son personnel politique, ce qui passe, selon lui, par une évaluation. "Un bon député doit avoir certains talents. S'il apparaît qu'il n'a pas bien travaillé et qu'il y a de nouveaux talents avec du potentiel qui sont prêts, alors il faut laisser sa place", a averti le président libéral. Cette évaluation a déjà été annoncée en interne. La mesure fait partie d'un plan plus large de recrutement du personnel politique. Le parti travaille d'ailleurs à la création d'une académie pour les jeunes qui se sentent idéologiquement libéraux. Ces jeunes militants seront coachés et encadrés au sein de l'académie.