Les Verts pointent à 18,3% pour 18,2% au MR, un écart insignifiant au regard de la marge d'erreur mais symboliquement inédit. PS (15,4%) et DéFI (14,4%) se disputent la troisième place, loin devant le PTB (5,8%), le cdH (4,5%) et le PP (3,7%). Côté néerlandophone, la N-VA régresse et se retrouve à 5%, suivie de Groen à 2,4%.

En Wallonie, le PS est en tête avec 24,9% suivi du MR à 20,7%. Ecolo et le PTB se disputent la troisième place dans un mouchoir de poche. Le premier recueille 13,5% des intentions de vote, le second... 13,4%. Le cdH est cinquième avec 11,5%. Le PP suit avec 6,2% devant DéFI, qui ne parvient pas à décoller en Wallonie, avec 4,2%.

En Flandre, la N-VA est toujours en tête mais, avec 28% ne parvient plus à refranchir le seuil des 30%. Le CD&V occupe la deuxième place avec 14,6% des intentions, suivi de l'Open Vld avec 13,4% et du sp.a avec 12,3%. La progression de Groen au scrutin du 18 octobre ne semble pas lui permettre de dépasser les autres partis puisqu'il ne recueille que 12,2% suivi du Vlaams Belang avec 11,7%. Le PvdA (PTB) enregistre 6,2% des intentions de vote.

Le sondage a été réalisé entre le 27 novembre et le 4 décembre. Pour sa partie flamande, il a été réalisé avant le début de la crise autour du Pacte migratoire. La marge d'erreur maximale est de 3,1% en Wallonie et en Flandre et de 4,3% à Bruxelles.