Le texte offre une plus grande liberté aux écoles - maternelles, primaires et secondaires, qu'elles soient d'enseignement ordinaire ou spécialisé - dans le choix des manuels et autres outils pédagogiques labellisés qu'elles souhaitent utiliser en classe.

Les modalités fixées par le décret prévoient cependant de veiller à garantir, dans le contenu des manuels, les principes d'égalité et de non-discrimination ainsi que les principes d'égalité de genre.

Les ressources pédagogiques spécifiques à la remédiation et à la gestion des différences de niveau dans la classe sont également visées par le décret, conformément à un des axes du Pacte pour un enseignement d'excellence.

Le décret a été approuvé mardi midi par la majorité PS-cdH. L'opposition MR s'est abstenue. Le texte devrait être soumis à la sanction de la séance plénière du Parlement d'ici quinze jours.

Le texte offre une plus grande liberté aux écoles - maternelles, primaires et secondaires, qu'elles soient d'enseignement ordinaire ou spécialisé - dans le choix des manuels et autres outils pédagogiques labellisés qu'elles souhaitent utiliser en classe. Les modalités fixées par le décret prévoient cependant de veiller à garantir, dans le contenu des manuels, les principes d'égalité et de non-discrimination ainsi que les principes d'égalité de genre. Les ressources pédagogiques spécifiques à la remédiation et à la gestion des différences de niveau dans la classe sont également visées par le décret, conformément à un des axes du Pacte pour un enseignement d'excellence. Le décret a été approuvé mardi midi par la majorité PS-cdH. L'opposition MR s'est abstenue. Le texte devrait être soumis à la sanction de la séance plénière du Parlement d'ici quinze jours.