Le procédé hérisse les députées Delphine Chabbert (PS) et Alice Bernard (PTB, photo) qui dénoncent, par ailleurs, à la lecture de la dernière enquête de la Ligue des familles, les " humiliations...

Le procédé hérisse les députées Delphine Chabbert (PS) et Alice Bernard (PTB, photo) qui dénoncent, par ailleurs, à la lecture de la dernière enquête de la Ligue des familles, les " humiliations " que subiraient les enfants dont les parents ne paient pas les factures scolaires. Atteinte à la gratuité de l'enseignement ! s'insurgent les députées. La ministre sortante de l'Enseignement obligatoire, Marie-Martine Schyns (CDH), réplique que l' " accès " à l'enseignement (et non l'enseignement lui-même), est gratuit et que le temps de midi est considéré comme une période extrascolaire. La Communauté française vise toutefois la gratuité de l'enseignement mais, lors de cette rentrée, elle a préféré affecter les dix millions d'euros consacrés à cet objectif à la suppression des frais liés aux fournitures scolaires en maternelle plutôt qu'à la suppression du droit de chaise. " Une mesure plus équitable, touchant l'ensemble des parents ", justifie la ministre.M. La.