Au cours de cette rencontre, le ministre s'est engagé à "examiner les pistes de reprises du secteur, mêmes partielles" en vue des prochaines réunions du conseil national de sécurité (CNS) qui doit se tenir jeudi.

La rencontre a aussi débouché sur la mise sur pied d'un groupe de travail technique portant sur les problématiques spécifiques rencontrées par le secteur "en vue d'adapter les mesures de soutien", selon un communiqué du cabinet Ducarme.

En raison de la pandémie de coronavirus, les autorités du pays ont décidé de limiter drastiquement tout événement culturel de masse pour limiter les risques de propagation de la maladie, impactant lourdement tout ce secteur.

Début août, M. Ducarme avait déjà rencontré plusieurs de ses représentants.

Ce lundi, ils a retrouvé Vinciane Morel et Stijn Snaet de l'Alliance des fédérations du secteur événementiel, ainsi qu'une série d'acteurs tous francophones, dont Gino Innocente, organisateur du Ronquières Festival, Marc Pinilla, chanteur du groupe Suarez, Alexandre Pinchart, CEO de Shadow to Live, l'auteur et comédien Baudouin Remy, le musicien Thibaud Demey, Michel Kacenelenbogen, patron du théâtre Le Public et représentant de la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), ainsi que Vincent Counard (Frères Taloche).

Interrogé sur cette sur-représentativité des francophones lundi, le cabinet Ducarme l'a expliquée par le fait qu'aucun opérateur ou artiste flamand n'avait demandé à voir le ministre.

Au cours de cette rencontre, le ministre s'est engagé à "examiner les pistes de reprises du secteur, mêmes partielles" en vue des prochaines réunions du conseil national de sécurité (CNS) qui doit se tenir jeudi. La rencontre a aussi débouché sur la mise sur pied d'un groupe de travail technique portant sur les problématiques spécifiques rencontrées par le secteur "en vue d'adapter les mesures de soutien", selon un communiqué du cabinet Ducarme. En raison de la pandémie de coronavirus, les autorités du pays ont décidé de limiter drastiquement tout événement culturel de masse pour limiter les risques de propagation de la maladie, impactant lourdement tout ce secteur. Début août, M. Ducarme avait déjà rencontré plusieurs de ses représentants. Ce lundi, ils a retrouvé Vinciane Morel et Stijn Snaet de l'Alliance des fédérations du secteur événementiel, ainsi qu'une série d'acteurs tous francophones, dont Gino Innocente, organisateur du Ronquières Festival, Marc Pinilla, chanteur du groupe Suarez, Alexandre Pinchart, CEO de Shadow to Live, l'auteur et comédien Baudouin Remy, le musicien Thibaud Demey, Michel Kacenelenbogen, patron du théâtre Le Public et représentant de la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), ainsi que Vincent Counard (Frères Taloche). Interrogé sur cette sur-représentativité des francophones lundi, le cabinet Ducarme l'a expliquée par le fait qu'aucun opérateur ou artiste flamand n'avait demandé à voir le ministre.