Le mois de juillet 2021 restera dans les souvenirs comme un des plus sombres et pluvieux. Rien que les inondations mortelles en témoignent. L'Institut royal météorologique (IRM) a mesuré 166,5 mm de pluie sur le mois entier, à Uccle (contre 79 de moyenne). La température (17,9°C) est aussi moins elevé que la normale pour le mois de juillet (18,7°). Mais peut-on dès lors s'attendre à un temps plus clément, des jours plus chauds et plus secs - un été "normal" - pour le mois d'août?

Le météorologue David Dehenauw, cité par le Standaard ne prévoit pas de changement pour les quinze jours à venir. "Il reste une forte chance d'averses avec de temps en temps des périodes plus sèches". Les températures devraient, du moins pour la première semaine du mois, rester basses. Pour la deuxième semaine, elles pourraient monter légèrement.

Même pour le reste du mois d'août, selon le météorologue de la RTBF Frédéric Decker, les températures ne devraient pas fortement augmenter, et ne pas dépasser les 21degrés de moyenne. Une vague de chaleur estivale ne serait pas à espérer. Mais David Dehenauw estime qu'il est difficile de prévoir la météo au-delà de dix à quinze jours, et précise que jusqu'au 15 août, il fera frais. Avec cela, les chances pour une vague de chaleur plus tard dans le mois diminuent également.

Vers moins de précipitations

Selon les experts, à partir du 11-12 juillet, il devrait moins pleuvoir, même si des averses restent probables. Pour la première semaine du mois, Frédéric Decker prévoit cinq à dix millimètres pour le Sud du pays, et dix à vingt pour le Nord.

Le mois de juillet 2021 restera dans les souvenirs comme un des plus sombres et pluvieux. Rien que les inondations mortelles en témoignent. L'Institut royal météorologique (IRM) a mesuré 166,5 mm de pluie sur le mois entier, à Uccle (contre 79 de moyenne). La température (17,9°C) est aussi moins elevé que la normale pour le mois de juillet (18,7°). Mais peut-on dès lors s'attendre à un temps plus clément, des jours plus chauds et plus secs - un été "normal" - pour le mois d'août?Le météorologue David Dehenauw, cité par le Standaard ne prévoit pas de changement pour les quinze jours à venir. "Il reste une forte chance d'averses avec de temps en temps des périodes plus sèches". Les températures devraient, du moins pour la première semaine du mois, rester basses. Pour la deuxième semaine, elles pourraient monter légèrement.Même pour le reste du mois d'août, selon le météorologue de la RTBF Frédéric Decker, les températures ne devraient pas fortement augmenter, et ne pas dépasser les 21degrés de moyenne. Une vague de chaleur estivale ne serait pas à espérer. Mais David Dehenauw estime qu'il est difficile de prévoir la météo au-delà de dix à quinze jours, et précise que jusqu'au 15 août, il fera frais. Avec cela, les chances pour une vague de chaleur plus tard dans le mois diminuent également. Vers moins de précipitationsSelon les experts, à partir du 11-12 juillet, il devrait moins pleuvoir, même si des averses restent probables. Pour la première semaine du mois, Frédéric Decker prévoit cinq à dix millimètres pour le Sud du pays, et dix à vingt pour le Nord.