Selon ces sources, les dégâts sont certes considérables mais ils pourraient être réparés plus vite qu'annoncé au départ. Electrabel, propriétaire de la centrale, avait indiqué à la mi-août que le réacteur ne serait "certainement pas disponible" avant le 31 décembre prochain. Le planning des travaux et réparations devra d'abord être remis à l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et au gestionnaire du réseau Elia. Du côté d'Electrabel, on se borne à dire que l'entreprise "aura une vision plus claire sur le planning au début de la semaine prochaine."

Selon ces sources, les dégâts sont certes considérables mais ils pourraient être réparés plus vite qu'annoncé au départ. Electrabel, propriétaire de la centrale, avait indiqué à la mi-août que le réacteur ne serait "certainement pas disponible" avant le 31 décembre prochain. Le planning des travaux et réparations devra d'abord être remis à l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et au gestionnaire du réseau Elia. Du côté d'Electrabel, on se borne à dire que l'entreprise "aura une vision plus claire sur le planning au début de la semaine prochaine."