Pontife souverain fulminant sa bulle, " même pape je peux le faire, je suis baptisé ", expliqua-t-il d'ailleurs, il adressa à la ville et au monde le message que l'une et l'autre, geignant d'une brûlante impatience, attendaient. Au Soir, le jeudi 21 février, Didier Reynders répéta qu'il était le meilleur et qu'il ferait ce qu'il voudrait. Il y a quelques semaines encore, le plus charismatique dirigeant mondial, c'est-à-dire lui-même, avait expliqué que les autres dirigeants européens, beaucoup moins charismatiques, l'avaient supplié, en larmes bien sûr, presque s'autoflagellant, d'accepter d'être le prochain secrétaire généra...